Etrange l’issue de ce qui implique trois intervenants: seul J. Kerviel est responsable du fonctionnement anarchique de la Société Générale.

En effet la justice juge que J. Kerviel qui a agit comme tous les autres traders, en usant de pratiques courantes au sein du monde financier spéculatif qui joue avec notre argent, il est seul responsable de l’organisation interne de la Société Générale, et donc il est condamné à 5 ans d’emprisonnement et 4,9 milliards de dommages et intérêt à rembourser à la Société Générale qui ne contrôle pas  ce qui ce passe dans son entreprise.

La justice est incompréhensible puisque dans l’affaire d’ Outreau, des personnes ont étés internées pour le pire des crimes qui existe, abus sexuel sur mineurs, il c’est avéré que la justice avait fait une grossière erreur en internant des innocents. Après jugement cette même justice estime qu’il n’y pas de responsable puisque c’est l’ensemble de leur système qui a mal fonctionné, aucune condamnation. La justice est plus prompte a condamner un trader de bas de zone pour avoir profiter du système bancaire sans même s’enrichir. Il est évident que pour la justice la vie détruite de personnes du fait de son incompétence a bien moins de valeur que des pertes financières.

Qui peut encore croire à une telle justice qui privilégie l’argent à la vie humaine et, qui de plus est ne ce sent pas responsable d’avoir détruit la vie d’innocent et se lave de toute responsabilité. Les indemnisations financières sont bien sur à la charge du contribuable et non des responsables, qui peuvent se permettre n’importe quelle erreur, même mettant en jeu la vie des justiciables qui n’ont pas droit à la même clémence, sans aucune sanction. Il n’ y pas de mots pour définir une telle attitude.

Les personnes ayant un compte à la Société Générale devraient se poser des questions sur le bien fondé de lui confier son argent. Car comment faire confiance à une société qui ne se rend pas compte de la mise en jeu de 50 milliards d’euros de fonds propre, est elle en mesure de surveiller notre capital. Ceci est d’autant plus inquiétant que ces errements sont comme ceux de la justice impunis.

Le 07.10.2010 titi280955.unbloh.fr