En attendant mon tour, avec 6 personnes, dans la salle d’attente de mon médecin traitant 5 autres personnes viennent se joindre à nous. Puis arrive une femme qui demande qui est le dernier à passer, chose courante pour se repérer, et cette femme nous dit qu’elle est en possession d’une carte prioritaire pour passer en salle d’attente, interloqué personne ne répond et je lui demande quelle genre de carte a t’ elle, elle explique confusément qu’il s’agit d’une carte de priorité délivrée par des médecins. Ne connaissant l’existence d’une telle carte je pose la question à l’assistance, la réponse est instantanée et unanime c’est non. Sur ce, cette femme prioritaire dit  que puisque c’est comme ça qu’elle attendra son tour et en parlera au docteur.

La visite terminée je demande à mon docteur traitant si une telle carte existe, surpris il me répond que non. Je retourne à la salle d’attente, où il y a une dizaine de personnes,et dit à cette femme que c’est une menteuse et qu’il n’existe pas de carte prioritaire, j’ espère que ce camouflet public la fera réfléchir la prochaine fois.

Telles sont certaines personnes qui font preuve d’un égoïsme sans limite et parce qu’elles ont fait pipi de travers en se levant, sont les seules qui comptent. On est obligé de vivre avec, mais il n’y a aucune raison de les subir, et je rattache cet article à celui intitulé « le regard de l’autre », que l’on soit « normal » ou différend physiquement il ne faut pas se laisser faire par ces narcissiques  qui ne connaissent que sarcasmes et mépris pour les autres.

Il serait bon que d’autres grandes gueules comme moi ouvrent leurs bouches pour rabattre le claquet à ses parasites de la société. Cette attitude éviterai  que bien des personnes se fassent détrousser dans un train ou pire, violer sous l’indifférence générale.

Le 18.11.2010 titi280955.unblog.fr