M. Le Pen arrive en tête des sondages lors du premier tour des présidentielles, du jamais vu. M. le Pen est crédité de 23% d’intention de votes contre seulement 21% pour N. Sarkozy et M. Aunbry, les autres candidats possible font pâles figures.

M. Aubry, comme à son habitude accuse N. Sarkozy d’être le seul responsable de cette défection pour les 2 grands partis que sont l’ UMP et le PS. Depuis des mois M. Aubry n’a pour seul programme que celui de dénigrer N. Sarkozy, comment attirer des votes avec un tel programme. Les français sont toujours dans l’attente d’un programme socialiste cohérent pour  y adhérer éventuellement, sans programme aucune raison de penser PS au moment du vote.

N. SArkozy avec ses tergiversations et prises de positions souvent incompréhensibles n’attire guère plus de sympathie. Que ce soit son attitude tranchante vis à vis de la justice, sa position en politique étrangère avec le Mexique, la réforme des retraites inachevée, etc., tout cela n’inspire pas plus l’électeur.

Dans ces conditions bien particulière à la France, il est tout à fait normal que les français s’oriente vers la seule personne qui a des choses à dire, et qui plus est, touche le quotidien des français.

voir sur ce même sujet, Sakozy déboussolé, Le PS donneur de leçons, etc.

Le 06.03.2011. titi280955.unblog.fr