Après la défaite de la droite aux élections sénatoriales, et les sondages qui n’évoluent guère et donnent N. Sarkozy comme perdant. Vu la pagaille au sein de la droite et les clivages avec plusieurs candidats de droite il n’est même pas certain que N. Sarkozy soit présent au deuxième tour, supplanter par le front national. Nous allons donc automatiquement hériter d’une présidente ou d’un président issu du parti socialiste.

J’ai donc cherché le bureau de vote du PS pour aller voter pour le moins pire d’entre eux. Le fait de devoir reconnaitre que je suis adepte des valeurs de gauche ne me pose aucun problème puisque la droite, en réalité a fait d’énorme effort pour le social, avec entre autre l’attribution des bourse aux qui ont été revalorisées et désormais payées même durant les congés scolaire pour permettre aux étudiants de conserver leurs appartements d’une année sur l’autre à moindre frais, une mesure parmi d’autres. Quant au fait de faire allégeance à des valeurs de gauche n’est pas un parjure, et de toute façon si tous les politiques qui n’avaient pas tenu leurs engagements, il n’y aurait plus de femmes et d’hommes politique en France.

J’ habite  en Moselle, un département rural ou il est quasiment impossible de faire 4 ou 5 kilomètres sans rencontrer une commune, un village.

Ma fille habitant Scy-Chazelles, une comme de 2800 habitants doit se rendre à Longeville-Lès-Metz, une commune de 3840 habitants situé à 2  kilomètres de son domicile, la population qui  est rattachée  à ce lieu de vote compte 15.000 habitants composée de 5 communes.

Personnellement j’habite une commune de 3200 habitants, mon bureau se vote est Holving une commune de 1167 habitants à laquelle sont rattachées 15 communes pour une population de 12.487 habitants, certaines communes se situent à une quinzaine de kilomètres du bureau de vote.

Plusieurs de mes fils habitent Morhange une comme de 3867 habitants doivent se rendre à Grostenquin,  une commune de 539 habitants qui devra accueillir les votants de 30 communes pour une population de 14.600 habitants, certaines communes sont situées à 16 ou 17 kilomètres du lieu de vote.

Ces deux dernières communes de respectivement 1167 et 539 habitants n’ont à coup sur l’habitude  d’un bureau de vote pour 13ooo ou 15.000 habitants, alors attention aux files d’attente si les électeurs se déplacent en masse comme le prévoit les sondages.

Le parti socialiste est vainqueur aux sénatoriales et tous sont d’accord pour dire que c’est grâce aux vote des communes rurales. Il semble bien qu’une les votes de ces communes, peu importe qu’ils votent pour les primaires et sont donc délaissées au profit des grandes villes qui sont pourvoyeuses de voix socialistes avec le nombre de bobos qui y résident. Il est évident que les « Grands électeurs » ne font que peu de cas de leurs concitoyens lorsque leurs propres élections n’est mise en cause.

Le 29.09.2011. titi280955.unblog.fr